SARL Lepicard et Marty. Le clocher de Saint-Martin de Calmès a retrouvé sa croix

SARL Lepicard et Marty. Le clocher de Saint-Martin de Calmès a retrouvé sa croix

Une fois la croix remise en place, les cordistes en ont profité pourcontrôler les ardoises du clocher. Photo La Dépêche du Midi

La tempête de cet hiver aura eu raison de la croix fixée au sommet du clocher de l'église de St Martin de Calmès. Heureusement la chute de l'objet n'aura blessé que la toiture du presbytère. Quelques semaines plus tard, la croix vient de retrouver sa position. Pour effectuer ces travaux très délicats, la mairie a fait appel à l'entreprise Lepicard et Marty de Ramonville. Une des rares entreprises spécialisées depuis des générations dans les travaux d'accès difficiles et tout particulièrement l'intervention sur les cloches (entretien, réparation, étude pour des cloches neuves, électrification), les horloges monumentales ou encore les installations contre la foudre. Le gérant actuel, Philippe Marty a retrouvé dans les archives de l'entreprise les devis et factures ayant trait à l'électrification des cloches de St Martin en 1965 réalisée par Jean Marty, son père. Il aura fallu deux jours de travail pour remettre en place la croix haute d'1m20 pesant une cinquantaine de kg. C'est à l'aide d'une grue nacelle louée par l'entreprise et venue spécialement de Lavaur, car c'est la seule dans le Tarn à pouvoir hisser une nacelle à plus de 30 mètres de hauteur, que Philippe Marty et son collègue ont pu transporter la croix en haut de clocher et la fixer sur son socle et en réaliser l'étanchéité. Le second jour, c'est en cordistes que les deux hommes accédaient au sommet de l'édifice pour intervenir sur les ardoises de la flèche du clocher et réparer quelques génoises. Le coût de ces travaux, pris en charge par les assurances, s'élève à 4 700€.

Source: La Dépêche du Midi

Juin 2017